Accueil 
Qui 
Charte 
Messages 
Parole... 
Vassula 
Saint Suaire 
La Passion 
La Prière 
Écoute 
Références 
Livre d'or 
Plan du Site 

 

 

 

 

 

La méthodeMs. joyeuxMs. lumineuxMs. douloureuxMs. glorieux

 

 

 

Les Mystères joyeux

L'Annonciation à Marie par l'ange Gabriel (Lc 1.26-38 ; Mt 1.18-25)
fruit du mystère : l'humilité

La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth (Lc 1.39-56)
fruit du mystère : l'amour du prochain

La Nativité de Jésus à Bethléem (Lc 2.1-20 ; Mt 2.1-12)
fruit du mystère : l'esprit de pauvreté

La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple (Lc 2.21-40)
fruit du mystère : l'obéissance et la pureté

Le Recouvrement de l'enfant Jésus au Temple (Lc 2.41-52)
fruit du mystère : la recherche de Dieu en toutes choses

 

Télécharger les Mystères joyeux
Document Word prêt à imprimer pour prier
avec les illustrations de qualité supérieure
( 546 Ko, environ 2 min )
Télécharger au format PDF
(Plus rapide 147 Ko environ 45 sec)

 

 

 

   

Faites tout d'abord le signe de croix,

embrassez la Croix du chapelet et, ensuite, suivez les illustrations

 

Dire le Credo de Nicée-Constantinople ou le Symbole des Apôtres, selon votre préférence.

Credo de Nicée-Constantinople

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles.

Il est Dieu né de Dieu, Lumière née de la Lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu. Engendré non pas créé, de même nature que le Père et par Lui tout a été fait.

Pour nous les hommes et pour notre salut, Il descendit du Ciel. Par l'Esprit Saint, Il a pris chair de la Vierge Marie, et Il s'est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, Il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et Il monta au Ciel. Il est assis à la droite du Père.

Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts, et son Règne n'aura pas de fin.

Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie. Il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils, Il reçoit même adoration et même gloire. Il a parlé par les prophètes.

Je crois en l'Église, Une, Sainte, Catholique et Apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir.
Amen.

Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre,
et en Jésus-Christ Son Fils unique, notre Seigneur,
qui a été conçu du Saint Esprit,
est né de la Vierge marie,
a souffert sous Ponce Pilate,
a été crucifié, est mort, a été enseveli,
est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d'où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois au Saint Esprit,
à la Sainte Église catholique,
à la communion des saints,
à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair,
et à la vie éternelle.
Amen.

   

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre Nom soit sanctifié,
que votre Règne arrive,
que votre Volonté soit faite sur la terre comme au ciel,
donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
ne nous laissez pas succomber à la tentation,
mais délivrez-nous du mal.
Amen.

   

Trois fois, chacune des fois pour augmenter la Foi, l'espérance et la charité (l'amour du prochain)

Je vous salue, Marie, pleine de grâce ;
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes bénie entre toutes les femmes ;
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte-Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

   

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours
et dans tous les siècles des siècles.
Amen.

Saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat,
soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon !
Que Dieu lui fasse sentir Son empire, nous Vous en supplions !
Et Vous, Prince de la Milice Céleste,
précipitez en enfer, par la Force Divine,
Satan et les autres esprits mauvais
qui rôdent dans le monde pour la perte des âmes !
Amen.

Souvenez-Vous, ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à Votre protection, imploré Votre assistance ou réclamé Vos suffrages, ait été abandonné. Animé de cette confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je viens à Vous, et gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à Vos pieds. Ô Mère du Verbe incarné, ne méprisez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer.
Amen.

Annoncer le premier Mystère : L'Annonciation à Marie par l'ange Gabriel
Beaucoup lisent le texte de méditation ici, il convient de le méditer pendant les Je vous salue Marie. Vous pouvez aussi les méditer directement sans les lire au préalable.

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre Nom soit sanctifié,
que votre Règne arrive,
que votre Volonté soit faite sur la terre comme au ciel,
donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
ne nous laissez pas succomber à la tentation,
mais délivrez-nous du mal.
Amen.

   

L'Annonciation à Marie par l'ange Gabriel : l'humilité
 

  1. L'ange Gabriel fut envoyé par Dieu à une jeune vierge du nom de Marie, fiancée à Joseph dans la ville de Nazareth.
  2. Il la salua : « Réjouis-toi, Marie,comblée de grâce, le Seigneur est avec toi ».
  3. Apeurée, Marie fut très troublée par les paroles de l'Ange, elle se demandait ce que signifiait cette salutation.
  4. L'ange la rassura et lui dit : « Tu as trouvée grâce auprès de Dieu, tu concevras et enfanteras un fils. Tu l'appelleras Jésus ».
  5. « Il sera appelé Fils du Très-Haut, il régnera pour les siècles et son règne n'aura pas de fin ».
  6. Marie demande à l'Ange comment cela se pourrait, puisqu'elle est demeurée vierge.
  7. L'ange lui dit : « L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre, ce sera le Fils de Dieu ».
  8. « Ta parente Elisabeth, que l'on disait stérile, vient de concevoir elle aussi un fils dans sa vieillesse ».
  9. « Elle en est à son sixième mois, ainsi tu peux voir que rien n'est impossible à Dieu ».
  10. Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur, qu'il m'advienne selon ta parole ! ». Et l'ange la quitta.


 

Dix fois, en méditant le Mystère et son fruit : l'humilité

Je vous salue, Marie, pleine de grâce ;
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes bénie entre toutes les femmes ;
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte-Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

   

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours
et dans tous les siècles des siècles.
Amen.

A laquelle on ajoute la prière donnée par Notre Sainte Marie à Fatima :

Ô mon Jésus,
pardonnez-nous nos péchés,
préservez-nous du feu de l'enfer,
et conduisez toutes les âmes au Ciel,
surtout celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.
Amen.

Puis nous ajoutons la prière donnée par Notre Seigneur Jésus à Vassula :

Jésus mon seul amour,
je prie pour ceux que Tu aimes mais qui ne savent pas T'aimer ;
puissent-ils être purifiés et guéris
afin qu'eux aussi soient exemptés de tout mal.
Amen.

 

Nous pouvons ajouter pour le bénéfice des âmes du purgatoire :

 

Que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix.
Amen.

 

Et encore la très belle invocation :

 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

Annoncer le second Mystère : La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth
Beaucoup lisent le texte de méditation ici, il convient de le méditer pendant les Je vous salue Marie. Vous pouvez aussi les méditer directement sans les lire au préalable.

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre Nom soit sanctifié,
que votre Règne arrive,
que votre Volonté soit faite sur la terre comme au ciel,
donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
ne nous laissez pas succomber à la tentation,
mais délivrez-nous du mal.
Amen.

   

La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth : l'amour du prochain
 

  1. Enceinte, Marie partit et se rendit en hâte vers la maison de Zacharie située dans la région montagneuse.
  2. Elle y entra et salua sa cousine Elisabeth, femme de Zacharie.
  3. Et voici, qu'à la voix de Marie, l'enfant d'Elisabeth tressaillit en elle d'allégresse.
  4. Elisabeth fut remplie d'Esprit Saint et poussa un grand cri.
  5. « Bénie sois-tu entre les femmes et béni le fruit de ton sein ! »
  6. « Et comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur ? »
  7. « Bienheureuse celle qui a cru en l'accomplissement de la parole de Dieu »
  8. Marie s'exclame : « Magnificat ! » car son âme exaltait le Seigneur, « mon esprit tressaille de joie en Dieu mon sauveur ».
  9. « Car tous me diront bienheureuse, Saint est son nom d'avoir jeté les yeux sur l'abaissement de sa servante ».
  10. Et Marie demeura avec elle environ trois mois, puis elle s'en retourna chez elle.


 

Dix fois, en méditant le Mystère et son fruit : l'amour du prochain

Je vous salue, Marie, pleine de grâce ;
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes bénie entre toutes les femmes ;
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte-Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

   

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours
et dans tous les siècles des siècles.
Amen.

Ô mon Jésus,
pardonnez-nous nos péchés,
préservez-nous du feu de l'enfer,
et conduisez toutes les âmes au Ciel,
surtout celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.
Amen.

Jésus mon seul amour,
je prie pour ceux que Tu aimes mais qui ne savent pas T'aimer ;
puissent-ils être purifiés et guéris
afin qu'eux aussi soient exemptés de tout mal.
Amen.

Que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix.
Amen.

 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

Annoncer le troisième Mystère : La Nativité de Jésus à Bethléem
Beaucoup lisent le texte de méditation ici, il convient de le méditer pendant les Je vous salue Marie. Vous pouvez aussi les méditer directement sans les lire au préalable.

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre Nom soit sanctifié,
que votre Règne arrive,
que votre Volonté soit faite sur la terre comme au ciel,
donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
ne nous laissez pas succomber à la tentation,
mais délivrez-nous du mal.
Amen.

   

Nativité de Jésus à Bethléem : l'esprit de pauvreté
 

  1. Conformément à la loi, Joseph partit pour Bethléem, accompagné de Marie, afin de se faire recenser.
  2. Or, comme ils étaient arrivés, voici que les jours où Marie devait enfanter étaient accomplis.
  3. Elle enfanta son fils premier-né, l'enveloppa de langes et le coucha dans une crèche car il n'y avait plus de place ailleurs.
  4. Il y avait dans la région des bergers, ils veillaient leurs troupeaux pendant la nuit.
  5. L'ange du Seigneur vint près d'eux et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa clarté. Les bergers étaient effrayés.
  6. L'ange leur dit : « Soyez sans crainte car voici une grande joie, aujourd'hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur ».
  7. « Dans la ville de David, vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche ». Les cieux chantaient.
  8. « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes qu'Il aime »
  9. Les bergers allèrent en hâte jusqu'à Bethléem et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche.
  10. Ayant vu, les bergers racontèrent ce qu'il leur avait été dit, ils glorifiaient et louaient Dieu. Marie méditait ceci en son cœur.


 

Dix fois, en méditant le Mystère et son fruit : l'esprit de pauvreté

Je vous salue, Marie, pleine de grâce ;
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes bénie entre toutes les femmes ;
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte-Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

   

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours
et dans tous les siècles des siècles.
Amen.

Ô mon Jésus,
pardonnez-nous nos péchés,
préservez-nous du feu de l'enfer,
et conduisez toutes les âmes au Ciel,
surtout celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.
Amen.

Jésus mon seul amour,
je prie pour ceux que Tu aimes mais qui ne savent pas T'aimer ;
puissent-ils être purifiés et guéris
afin qu'eux aussi soient exemptés de tout mal.
Amen.

Que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix.
Amen.

 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

Annoncer le quatrième Mystère : La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple
Beaucoup lisent le texte de méditation ici, il convient de le méditer pendant les Je vous salue Marie. Vous pouvez aussi les méditer directement sans les lire au préalable.

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre Nom soit sanctifié,
que votre Règne arrive,
que votre Volonté soit faite sur la terre comme au ciel,
donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
ne nous laissez pas succomber à la tentation,
mais délivrez-nous du mal.
Amen.

   

La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple : l'obéissance et la pureté
 

  1. Marie et Joseph s'acquittent avec soin des prescriptions de la loi de Moïse. Jésus est présenté au Seigneur à Jérusalem.
  2. Selon qu'il est écrit dans la loi du Seigneur: « Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur ».
  3. « Et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est écrit dans la loi du Seigneur, un couple de tourterelles ou deux jeunes colombes ».
  4. Syméon, un homme juste et pieux, vivait à Jérusalem, il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit Saint reposait sur lui.
  5. Et l'Esprit Saint lui avait dit qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Christ du Seigneur.
  6. Il vint au Temple poussé par l'Esprit Saint alors que les parents apportèrent le petit enfant Jésus et il le tint dans ses bras.
  7. Bénissant Dieu il dit : « Seigneur, tu peux laisser aller en paix ton serviteur car mes yeux ont vu ton salut, lumière pour éclairer les nations »
  8. Il bénit ses parents et dit à Marie étonnée : « Vois ! cet enfant doit amener la chute et le relèvement d'un grand nombre ».
  9. « Il doit être un signe en butte à la contradiction et toi-même une épée te transpercera l'âme ! »
  10. Anne, une veuve très âgée, ne quittait pas le Temple. Survenant à cet instant, elle louait Dieu et parlait de l'enfant à tous.


 

Dix fois, en méditant le Mystère et son fruit : l'obéissance et la pureté

Je vous salue, Marie, pleine de grâce ;
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes bénie entre toutes les femmes ;
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte-Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

   

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours
et dans tous les siècles des siècles.
Amen.

Ô mon Jésus,
pardonnez-nous nos péchés,
préservez-nous du feu de l'enfer,
et conduisez toutes les âmes au Ciel,
surtout celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.
Amen.

Jésus mon seul amour,
je prie pour ceux que Tu aimes mais qui ne savent pas T'aimer ;
puissent-ils être purifiés et guéris
afin qu'eux aussi soient exemptés de tout mal.
Amen.

Que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix.
Amen.

 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

Annoncer le cinquième Mystère : Le Recouvrement de l'enfant Jésus au Temple
Beaucoup lisent le texte de méditation ici, il convient de le méditer pendant les Je vous salue Marie. Vous pouvez aussi les méditer directement sans les lire au préalable.

Notre Père qui êtes aux cieux,
que votre Nom soit sanctifié,
que votre Règne arrive,
que votre Volonté soit faite sur la terre comme au ciel,
donnez-nous aujourd’hui notre pain de ce jour,
pardonnez-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés,
ne nous laissez pas succomber à la tentation,
mais délivrez-nous du mal.
Amen.

   

Le Recouvrement de l'enfant Jésus au Temple : la recherche de Dieu en toutes choses
 

  1. Marie et Joseph se rendaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
  2. Lorsque Jésus eut douze ans, ils y montèrent, comme c'était la coutume pour la fête.
  3. Une fois les jours écoulés, alors qu'ils s'en retournaient, l'enfant Jésus resta à Jérusalem à l'insu de ses parents.
  4. Le croyant dans la caravane, ils firent une journée de chemin, puis ils se mirent à le rechercher parmi leur parents et connaissances.
  5. Et il advint, au bout de trois jours, qu'ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant.
  6. Et tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses.
  7. A sa vue ils furent saisis d'émotion, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois ! Ton père et moi, nous te cherchons angoissés ».
  8. Et il leur dit : « Pourquoi me cherchez-vous ? Ne saviez-vous pas que je dois être dans la maison de mon Père ? »
  9. Mais eux ne comprirent pas la parole qu'il venait de leur dire. Il redescendit alors avec eux et revint à Nazareth, et il leur était soumis.
  10. Et sa mère gardait fidèlement toutes ces choses en son cœur. Quant à Jésus, il croissait en sagesse, en taille et en grâce devant Dieu.


 

Dix fois, en méditant le Mystère et son fruit : la recherche de Dieu en toutes choses

Je vous salue, Marie, pleine de grâce ;
le Seigneur est avec vous ;
vous êtes bénie entre toutes les femmes ;
et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte-Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous, pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

   

Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
comme il était au commencement, maintenant et toujours
et dans tous les siècles des siècles.
Amen.

Ô mon Jésus,
pardonnez-nous nos péchés,
préservez-nous du feu de l'enfer,
et conduisez toutes les âmes au Ciel,
surtout celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde.
Amen.

Jésus mon seul amour,
je prie pour ceux que Tu aimes mais qui ne savent pas T'aimer ;
puissent-ils être purifiés et guéris
afin qu'eux aussi soient exemptés de tout mal.
Amen.

Que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles défunts reposent en paix.
Amen.

 

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.

 

Et nous terminons par le Salve Regina :

 

Salut ô Reine, Mère de miséricorde, notre vie, notre douceur, notre espérance, salut !
Enfants d'Eve exilés, nous crions vers vous. Vers vous nous soupirons, gémissant et pleurant, dans cette vallée de larmes.
Ô vous, notre Avocate, tournez vers nous vos regards miséricordieux, et après cet exil, montrez-nous Jésus, le Fruit Béni de vos entrailles,
Ô clémente, Ô miséricordieuse, Ô très douce Vierge Marie.
Ou encore chanté en latin :

Salve Regina, Mater misericordiæ,
vita, dulcedo et spes nostra, salve.
Ad te clamamus, exsules, filii hevæ.
Ad te suspiramus, gementes et flentes, in hac lacrimarum valle.
Eia ergo, advocata nostra, illos tuos misericordes oculos ad nos converte.
Et Jesum benedictum fructum ventris tui,
nobis post hoc exsilium ostende.
O clemens, o pia, o dulcis Virgo Maria.

 

Puis nous ajoutons :

Priez pour nous, sainte Mère de Dieu
Afin que nous soyons rendus dignes des promesses de Jésus-Christ.
Amen.

   

 

 

 

 

Pas de Copyright (c) sur ce site. Indiquez simplement la source de vos copies. Merci.
Mise à jour le mercredi 3 décembre 2003

Menu